Notre flotteur : Le_Phare !

par | 5ème, Adopt a float

Notre flotteur : Le_Phare

 

Un flotteur a suivre de près !

 

Grâce à un système de communication et l’utilisation d’un GPS embarqué, notre flotteur est capable de signaler sa position. Il transmet aussi les informations qu’il a relevées à l’aide de ses nombreux capteurs. Nous pouvons suivre son trajet sur la page de suivi des flotteurs : http://www.oao.obs-vlfr.fr/mapsf/en/

 

 

Cette page permet de suivre de nombreux flotteurs disséminés dans les océans et mers du monde entier. Aussi, pour rendre sa recherche plus facile, il a été baptisé par les élèves de 5ème de l’an dernier du nom de : Le Phare. Un petit logo a de même été élaboré pour le représenter.

En tapant “le-phare” dans la barre de recherche notre flotteur apparaitra à l’écran avec tout son parcours.

Pourquoi Le phare pour nom ?

Un phare est un objet, un ouvrage d’art indissociable du monde de la mer. Ils sont placés à travers le monde pour alerter les navigateurs, les êtres humains de dangers potentiels.

Tous ces petits flotteurs ont nous semble t-il la même vocation. En permettant aux scientifiques de récupérer d’innombrables données sur l’état de nos océans, ils participent grandement à leur étude, à connaître leur état de santé, à observer l’impact du réchauffement climatique sur ces derniers, à prévenir les scientifiques, et ainsi tous les êtres humains, de dangers futurs en lien avec la préservation de notre planète et notre développement durable sur celle-ci.

Outre sa forme assez ressemblante à celle de notre flotteur, Il nous a donc semblé intéressant de par sa symbolique de prendre un phare devant un globe terrestre pour logo.

Un cycle de fonctionnement précis

 

Un flotteur…plongeur ?

 

Une fois mis à l’eau notre flotteur ne va pas se contenter de rester à la surface. Il effectuera de nombreuses fois le même cycle tout en se laissant porter par les courants. Il effectue les relevés lors de sa remontée à la surface. Une fois en surface il peut communiquer l’ensemble de ses relevés grâce à un système de  communication par satellite de type irridium.

Des données précieuses

Un flotteur équipé de nombreux capteurs…

  Profiling float (Photo : David Luquet)

Profiling float (Photo : David Luquet)

Lors de sa remontée, notre flotteur effectue de nombreux relevés en fonction de la profondeur en utilisant plusieurs capteurs.

  • température
  • salinité de l’eau
  • densité de l’eau
  • taux de chlorophylle-a
  • les nitrates
  • oxygène

 

Exemple d’un récapitulatif de données généré lors de la remontée du flotteur le 21 février 2019 :

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *